Delphine de Vigan « D’après une histoire vraie »

Quatrième de couverture

« Encore aujourd’hui, il m’est difficile d’expliquer comment notre relation s’est développée si rapidement, et de quelle manière L. a pu, en l’espace de quelques mois, occuper une place dans ma vie. L. exerçait sur moi une véritable fascination. L. m’étonnait, m’amusait, m’intriguait. M’intimidait. (…) L. exerçait sur moi une douce emprise, intime et troublante, dont j’ignorais la cause et la portée. » D. de V.

Mon avis

J’ai adoré ce livre qui parle de frontière entre le réel et la fiction, de création littéraire. On croit lire une histoire réelle et puis,petit à petit, on se demande quelle est la part de fiction dans cette histoire ! En un mot magistral!

Citations

– Rares sont les gens qui posent les vrais questions, celles qui importent.

– ma trajectoire, ce fil invisible tisséd’un texte à l’autre, que l’on croit tenir et qui nous échappe sans cesse.

– Il y a une grande différence entre ce que tu ressens, la manière dont tu te perçois, et l’image que tu donnes de toi. Nous portons tous la trace du regard qui s’est posé sur nous quand nous étions enfants ou adolescents.

– La littérature ne doit pas se tromper de territoire.

– C’est peut-être ça le mystère de l’écriture : c’est juste ou ça ne l’est pas.

– il y a toujours un fil, un motif, une faille qui nous relie au texte

– Dans la vie, il y a ceux dont on se souvient et puis ceux qu’on oublie. Ceux qui laisse une empreinte où qu’ils aillent, et ceux qui passent inaperçus, qui ne laissent aucune trace.

– Peut-être était-ce d’ailleurs, cela, une rencontre, qu’elle soit amoureuse ou amicale, deux démences qui se reconnaissent et se captivent.

– L’écriture est un sport de combat. Elle comporte des risques, elle rend vulnérable.

– N’était -ce pas, avant toute chose, ce qui liait une génération : une mémoire commune faite de tubes, de jingles, de génériques ? L’empreinte d’une affiche de cinéma, d’une musique, d’un livre.

Prix

Prix Renaudot

Prix Goncourt des Lycéens

Note: 5/5

Livre de poche, 2017, 380p.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s