Un jour, une citation: Barbara Lecompte

Elle parfumait son papier et usait une quantité incroyable de plumes, des litres d’encre. À son écritoire, tour à tour amusée, triste ou taquine, elle se laissait guider par ses pensées. Libre. (Barbara Lecompte « L’encrier de Madame de Sévigné « ) (incipit)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s