Un jour, une citation: Daria Bignardi

🇼đŸ‡č Le donne che leggono sono pericolose… PerchĂ© non si annoiano mai, qualunque cosa accada hanno sempre una via di fuga, se ne infischiano se le fai troppo soffrire perchĂ© loro s’innamorano di un altro libro, di un’altra storia, e ti abbandonano. Le donne che leggono sono pericolose perchĂ© nutrono i loro sogni e non c’Ăš nulla di piĂč rivoluzionario di una donna che sogna di cambiare la propria vita… Daria Bignardi

đŸ‡«đŸ‡· Les femmes qui lisent sont dangereuses… Parce qu’elles ne s’ennuient jamais, quoiqu’il arrive elle ont toujours une Ă©chappatoire, elles s’en foutent si on les fait trop souffrir parce qu’elles tombent amoureuses d’un autre livre, d’une autre histoire et elles t’abandonnent. Les femmes qui lisent sont dangereuses parce qu’elles nourrissent leurs rĂȘves et il n’y a rien de plus rĂ©volutionnaire qu’une femme qui rĂȘve de changer sa propre vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s