Olivier Descosse « Passé simple »

Quatrième de couverture 

« Je lis.
Mon cerveau n’imprime rien.

Je te quitte.

C’est tout ce que je comprends. »
Après la culpabilité, le vide abyssal de la séparation. Comment se reconstruire ? Comment tourner la page quand s’entremêlent douleur, colère et espoir de la voir revenir ? Pour envisager un avenir, Vincent devra creuser son passé. La vérité s’y cache, enfouie sous les décombres de ses dénis.

Mon avis 

Et s’il fallait interroger le passé pour comprendre le présent et construire un avenir? C’est ce que fait le protagoniste du livre, après une séparation. Un roman psychologique qui explore la séparation et ses conséquences. Un bon moment de lecture!

Citations

– L’amour est un cristal qui se brise en silence. Serge Gainsbourg
– Et souffrir, c’est avoir l’illusion d’exister.

– Accepter que dans l’échec, on a toujours sa part. Deux à s’aimer, à se mentir, et enfin à se haïr.

– C’est quoi une rencontre? Une conjonction de planètes. Un coup de pute du destin. Ou, plus simplement, des solitudes qui se reconnaissent et partent ensemble à la dérive. Olivier Descosse « Passé simple »

– je fouillais le passé pour rendre le futur acceptable

– Écrire un livre. La seule façon de le refermer.

Note: 3,5/5

Pygmalion, 2017, 275p.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s