Marie Vareille  » Je peux très bien me passer de toi »

Quatrième de couverture 

Chloé, 28 ans et Parisienne jusqu’au bout des ongles, enchaîne les histoires d’amour catastrophiques. Un jour, elle conclut un pacte avec son amie Constance. Chloé devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme et réaliser son rêve de toujours: écrire un roman. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu.
De Paris aux vignobles du Bordelais en passant par Londres, cet étrange pari entraînera les deux amies bien plus loin que prévu… Réussiront-elles à tenir leur engagement ?

Mon avis 

Une lecture légère et divertissante qui se lit d’une traite. Une histoire joliment menée !!

Citations

– Never love anyone who treats you like you’re ordinary. Oscar Wilde (épigraphe)

– Anniversaire de Greg annulé à la dernière minute pour cause de migraine atroce. Je serai au lit d’ici quinze minutes avec « Raisons et Sentiments  » et ma nouvelle tisane anti-gueule de bois verveine-menthe -citrate-de-bétaïne. (Incipit)

– La vie est une longue liste de problème à régler.

– Le bonheur n’existe que dans les livres et l’imagination des rêveurs.

Note: 4/5

Prix: 1er Prix des lectrices Confidentielles 2015

Éditions Charleston, 2017, 343p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s