Un jour, une citation: Elena Ferrante

🇼đŸ‡č Esistere Ăš questo, pensai, un sussulto di gioia, una fitta di dolore, un piacere intenso, vene che pulsano sotto la pelle, non c’Ăš nient’altro di vero da raccontare. Elena Ferrante « I giorni dell’abbandono »

đŸ‡«đŸ‡· Exister c’est cela? pensai-je, un sursaut de joie, une pointe de douleur, un plaisir intense, des veines qui battent sous la peau, il n’y a rien d’autre Ă  raconter. Elena Ferrante « Les jours de mon abandon »

(Image: Matteo Corcos, Sogni, 1896)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s