Un jour, une citation: Anne Serre

Comme souvent dans le train, je regardais du coin de l’œil ce que les gens lisaient, attendant le moment où reprenant leur respiration, ils s’arrêteraient de lire un instant, modifieraient légèrement leur posture, et où je pourrais alors distinguer la couverture du livre et lire à l’envers à toute vitesse le titre et le nom de l’auteur. Anne Serre « Voyage avec Vila-Matas » (Mercure de France)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s