Un jour, une citation: Italo Calvino

🇮🇹 Puoi uscire dalla libreria contento, uomo che credevi finita l’epoca in cui ci si può aspettare qualcosa dalla vita. Porti con te due aspettative diverse e che entrambe promettono giornate di gradevoli speranze: l’aspettativa contenuta nel libro – d’una lettura che sei impaziente di riprendere – e l’aspettativa contenuta in quel numero di telefono, – di riudire le vibrazioni ora acute ora velate di quella voce, quando risponderà alla prima tua chiamata, tra non molto, anzi, già domani, con la fragile scusa del libro, per chiederle se le piace o non le piace, per dirle quante pagine hai letto o non hai letto, per proporle di rivedervi.Italo Calvino « Se una notte d’inverno un viaggiatore »

🇫🇷 « Tu peux sortir de la librairie content, toi qui croyais finie l’époque où l’on peut s’attendre à quelque chose de la vie. Tu portes en toi deux attentes différentes et dont chacune promet des journées pleines d’espérances agréables: l’attente contenue dans le livre – celle d’une lecture que tu es impatient de reprendre – et l’attente contenue dans ce numéro de téléphone – celle d’entendre à nouveau les vibrations tantôt aiguës tantôt voilées de cette voix, quand elle répondra à ton premier appel, sous peu, et même demain, avec la frêle excuse du livre , pour lui demander si elle l’aime ou non, pour lui dire combien de pages tu as lues ou pas, pour lui proposer de vous revoir… Italo Calvino « Si une nuit d’hiver un voyageur » p. 48 (Folio)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s