Aki Shimazaki « Suisen »

Quatrième de couverture

À la tête d’une société prospère fondée par son grand-père, Gorô est marié avec une femme de bonne famille et père de deux enfants pour qui il a des ambitions claires. Il entretient deux maîtresses – dont une magnifique actrice –, il s’entoure de clients importants dans les bars et exhibe fièrement des photos de lui auprès de célébrités. Même s’il croit en mériter toujours davantage, Gorô trouve qu’il a bien réussi sa vie. Or, le jour où ses convictions sont une à une ébranlées, il est forcé de se regarder franchement dans le miroir, sans doute pour la première fois. Dans ce roman, Aki Shimazaki plonge au cœur des blessures d’enfance qui deviennent parfois des failles à l’âge adulte.

Mon avis 

Ce roman raconte la descente aux enfers d’un homme arrogant, autoritaire et prétentieux, un homme détestable qui se croit tout permis, maltraite les femmes et son entourage! Une enfance blessée et malheureuse est-elle la cause de ce comportement? Telle est la question que pose ce livre. Une écriture fine et épurée porte cette histoire. À découvrir !

Extraits

– Une vie de Cendrillon, ce n’est pas mon rêve. J’adore apprendre en général. J’aime les défis : je veux exploiter mes propres possibilités.

Note: 5/5

Actes Sud, 2016, 162p.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s