Un été avec la poésie (42)

COULEURS


Au-dessus de Paris

la lune est violette.

Elle devient jaune

dans les villes mortes.

Il y a une lune verte

dans toutes les légendes.

Lune de toile d’araignée

et de verrière brisée,

et par-dessus les déserts

elle est profonde et sanglante.

Mais la lune blanche,

la seule vraie lune,

brille sur les calmes

cimetières de villages.

FEDERICO GARCIA LORCA

(Fuente Vaqueros 1898 – Alfacar 1936)

« Chansons sous la lune »

🇪🇸 COLORES 

Sobre París la luna 

tiene color violeta 

y se pone amarilla 

en las ciudades muertas. 

hay una luna verde 

en todas las leyendas, 

luna de telaraña 

y de rota vidriera, 

y sobre los desiertos 

es profunda y sangrienta. 

Pero la luna blanca, 

la luna verdadera, 

solo luce en los quietos 

cementerios de aldea 

FEDERICO GARCIA LORCA

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s