Un jour, une citation: Simon Liberati 

Hormis le cœur, tout bon livre a aussi une âme, comme on dit des miroirs, mais aussi des violons, c’est-à-dire un effet de profondeur. Simon Liberati « Les violettes de l’Avenue Foch »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s