Eric-Emmanuel Schmitt « La vengeance du pardon »

Quatrième de couverture 

Quatre destins, quatre histoires où Eric-Emmanuel Schmitt, avec un redoutable sens du suspens psychologique, explore les sentiments les plus violents et les plus secrets qui gouvernent nos existences.  Comment retrouver notre part d’humanité quand la vie nous a entraîné dans l’envie, la perversion, l’indifférence et le crime ?  

Mon avis 

Eric- Emmanuel Schmitt excelle encore une fois dans l’art de la nouvelle et choisit comme fil conducteur le thème du pardon. Une analyse de l’âme humaine sensible et profonde à travers des histoires originales et pleines d’émotions. Un coup de cœur!!! 

Extraits 

– La solitude est un royaume dont certains voient le trône, d’autres les frontières.

– Le coupable est-il toujours le coupable? « Coupable  » se révèle parfois un prête-nom. « Coupable » devient souvent l’habit d’une victime.

– Il  n’y a qu’une loi et plusieurs morales. 

– … nos décisions viennent de nous. Tout le monde subit les circonstances, chacun fait son choix.

– Quand on ne peut plus sauver ni l’argent, ni l’honneur, on peut encore sauver l’amour.

– En amour, le mérite réside dans celui qui aime, pas dans celui qui est aimé. 

– La gloire tient toujours à l’excès, excès de talent ou excès de barbarie, le normal n’appelant pas la renommée. 

– On devrait toujours se fier au pire: il ne déçoit jamais. 

Note: 5/5 💙

Albin Michel, 2017, 326p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s