Un automne avec Madame de Sévigné (1)

Monsieur,

Vous me permettez de souhaiter la paix, car je trouve avec votre permission, qu’une heure de conversation vaut mieux que cinquante lettres. Madame de Sévigné « Lettre à Pierre Lenet »  du 25 mars 1649 (Pléiade, lettre 11, p.12)

Pierre Lenet (1600-1671) était un ami de jeunesse de Madame de Sévigné. Protégé du Prince de Condé, il fut procureur général au Parlement de Dijon, et ensuite Conseiller d’État.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s