Un automne avec Madame de Sévigné (4)

… c’est qu’il ne faut jamais condamner personne sans l’entendre. Voilà ce que j’avois à vous dire pour ma justification. Quelque autre peut-être auroit pu réduire les mêmes choses en moins de paroles ; mais il faut que vous supportiez mes défauts : chacun a son style ; le mien, comme vous voyez, n’est pas laconique.

Je ne crois pas avoir jamais rien lu de plus agréable que la relation que vous me faites de votre adieu à votre maîtresse. Ce que vous dites que l’amour est un vrai recommenceur est tellement joli, et tellement vrai, que je suis étonnée que l’ayant pensé mille fois, je n’aie jamais eu l’esprit de le dire. Madame de Sévigné « Lettre à Bussy-Rabutin » du 19 juillet 1655 (Pléiade, lettre 34, p.31-32)

Roger de Bussy-Rabutin (Saint-Émiland 1618- Autun 1693), cousin de la marquise de Sévigné. Il fut ieutenant-général des armées du roi Louis XIV, courtisan de la cour de France. Il fut également philosophe et écrivain épistolaire, pamphlétaire et membre de l’Académie française. Il est l’auteur de l’ »Histoire amoureuse des Gaules »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s