Un automne avec Madame de Sévigné (36)

… rien n’est bon que d’avoir une belle et bonne âme! On la voit en toute chose, comme au travers d’un cœur de cristal. On ne se cache point. Vous n’avez point vu de dupes là-dessus; on n’a jamais pris longtemps l’ombre pour le corps. Il faut être, il faut être, si l’on veut paraître : le monde n’a point de longues injustices. Madame de Sévigné « Lettre à Madame de Grignan » du 9 septembre 1675 (Pléiade, tome 2, lettre 423, p.97)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s