Un jour, une citation : Eric-Emmanuel Schmitt

On lit pour les mêmes raisons que celles pour lesquelles on écrit, pour abolir les frontières. Eric-Emmanuel Schmitt dans le «Bruxelles des arts» (France 24)

(Photo: Librairie Van der Elst, Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s