Un jour, une citation: Alessandro Baricco

🇫🇷 Dès lors, on ne lit plus vraiment pour apprendre ni mĂŞme pour se distraire intelligemment: au fond on le fait pour permettre Ă  cette prose de laver certaines fatigues personnelles, des Ă©checs ou des dĂ©faites, et d’apaiser la brĂ»lure, Ă©liminant de la plaie toute impuretĂ©. C’est ainsi qu’on lit pour le seul plaisir de la lecture – et pour se sauver. Alessandro Baricco « Une certaine vision du monde » Gallimard

🇮🇹 Si legge non tanto per imparare nĂ© in fondo per essere intrattenuti in modo intelligente: lo si fa per lasciare che quella prosa scorra su certe personali stanchezze, o sconfitte, o disfatte, e ne lenisca il bruciore, sciacquando via lo sporco dalla ferita. Così si legge per il puro piacere della lettura – e per salvarsi. Alessandro Baricco « Una certa idea di mondo » Feltrinelli

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s