Agnès Riva « Géographie d’un adultère »

Quatrième de couverture

Ema et Paul sont amants. Comme d’autres avant eux ils se sont rencontrés au travail, sont mariés, ont des enfants et se donnent rendez-vous à l’abri des regards. La voiture de Paul, un coin de la maison d’Ema, une chambre d’hôtel… Mais très vite leur relation souffre de ce cadre trop étroit et Ema décide de les mettre tous deux en danger sur ce mince territoire, au risque de tout perdre.

En s’attachant de manière inédite aux lieux de la passion, Géographie d’un adultère jette un regard bouleversant sur l’attente et le désir.

Mon avis

L’histoire d’un adultère à travers les lieux où les amants se rencontrent. L’habitacle de la voiture de Paul, la maison d’Ema, le salon de thé d’un centre commercial … et un tourniquet. Ils ne veulent pas la même chose: l’homme est dans la maîtrise, la femme recherche la liberté du désir. Il veut de la rationalité, elle rêve de vivre ses émotions. Un court premier roman construit de façon originale!Jolie découverte!

Extraits

Ema se représente leur rencontre – cette folie qu’elle a mise dans leurs vies, comme un mouvement circulaire, une forme de cyclone avec en son centre un œil qui lui fit d’avancer, de ne pas laisser passer sa chance, de vivre son désir à plein.

Note: 4/5

Prix: Finaliste du Grand Prix RTL – Lire 2018

L’arbalète, Gallimard, 2018, 128p.

Une réflexion sur “Agnès Riva « Géographie d’un adultère »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s