Un jour une citation: Jacques Weber

▪️Pour qu’un livre ne s’effondre pas sur son étagère, il faut le caler avec d’autres livres, en ôter la poussière, et le feuilleter quelquefois pour qu’il vive. (Incipit)

▪️On lit souvent en attendant un train, un amour, un dentiste. On lit, on attend, la nuit ou le matin; une promesse de bonheur est derrière la page tournée. Certains reculent la fin, d’autres s’y précipitent.

Jacques Weber « Vivre en bourgeois, penser en demi-dieu » Fayard

(Photo: Foire du livre de Bruxelles 2018, du 22 au 25 février 2018, Tour and Taxis, Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s