Janine Boissard « Dis, t’en souviendras-tu?

Quatrième de couverture

Aude a 23 ans, elle est l’épouse d’un parfumeur connu à Grasse. Et voilà que ce matin, elle se retrouve à l’hôpital, privée d’une partie de sa mémoire. Elle apprend qu’on l’a retrouvée, inanimée, sur un chemin désert. Non loin, la voiture de son mari, portières ouvertes, vide. Quel leur est-il arrivé?

Avec l’aide d’un psychiatre, elle va tenter de recouvrer sa mémoire. Mais le veut-elle vraiment?  Avec le retour de ses souvenirs, ne devra-t-elle pas faire face à une redoutable vérité?

Un suspense haletant et une belle histoire d’amour dans les paysages parfumés de la Haute Provence.

Mon avis

Aude se réveille à l’hôpital, ayant oublié les derniers événements de sa vie récente. Son mari a disparu laissant les portières de sa voiture ouvertes. Elle part sur le chemin de ses souvenirs pour reconstruire ce passé qui l’a traumatisé. Dans une Provence aux parfums envoûtants, elle ira de découverte en découverte.

Une lecture légère. On tourne les pages sans s’en rendre compte, et il est deux heures du matin…

Extraits

▪️…la maison. Un bien-être, un soulagement, un lieu où l’on se tutoie.

▪️Pas un chat dans la rue, de la douceur dans l’air, un volet qui claque, une chanson au loin, la vie. Sans elle.

▪️On ne sait jamais ce que le passé vous réserve. Françoise Sagan

▪️Il y a des fins qui peuvent mener à des commencements…

▪️Meurt-on de honte autrement que dans les romans?

Note: 4/5

Plon, 2018, 268p.

Une réflexion sur “Janine Boissard « Dis, t’en souviendras-tu?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s