Un jour, une citation: George Sand

C’est si discret, un livre! C’est muet, cela dort dans un coin; cela ne court point après vous. C’est autrement modeste que la musique, qu’il faut entendre, bonne ou mauvaise, et même que le tableau, qui flambe ou qui grimace sur la muraille. Gustave Flaubert – George Sand « Correspondance  » – Lecture de Salammbô – janvier 1863 (La Part Commune p.20-21)

(Photo: La Bouquinerie des Flandres, 49, rue du Général de Gaulle, 59253 La Gorgue (France)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s