Un jour, une citation: Marcel Proust

đŸ‡«đŸ‡· En rĂ©alitĂ©, chaque lecteur est, quand il lit, le propre lecteur de soi-mĂȘme. L’ouvrage d’un Ă©crivain n’est qu’une espĂšce d’instrument optique qu’il offre au lecteur afin de lui permettre de discerner ce que sans le livre il n’eĂ»t peut-ĂȘtre pas vu en soi-mĂȘme. Marcel Proust « Ă€ la recherche du temps perdu » « Le temps retrouvĂ© » (1927)

🇼đŸ‡č Ogni lettore, quando legge, legge se stesso. L’opera dello scrittore Ăš soltanto una specie di strumento ottico che egli offre al lettore per permettergli di discernere quello che, senza libro, non avrebbe forse visto in se stesso.  Marcel Proust « Alla ricerca del tempo perdu to » « Il tempo ritrovato »

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s