Un jour, une citation: Jeanette Winterson

Les livres ne font pas un foyer- ils le sont, dans le sens où, de même que vous les ouvrez comme vous ouvrez une porte, vous entrez dedans. À l’intérieur, vous trouvez un temps et un espace différents. Il s’en dégage de la chaleur – comme un âtre. Je m’assois avec un livre et je n’ai plus froid. Jeanette Winterson « Pourquoi être heureux quand on peut être normal? »

(Photo: Piolalibri, rue Franklin, 66–68, 1000 Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s