Un jour, une citation: Douglas Kennedy

La bonne littérature nous rappelant chaque fois que tout est abimé, imparfait, transitoire, et que nous sommes tous prisonniers de notre besoin d’imposer un certain ordre à ce chaos primordial. Douglas Kennedy « Quitter le monde »

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s