Un jour, une citation: Italo Calvino

đŸ‡«đŸ‡· On Ă©crit un livre pour qu’il puisse ĂȘtre placĂ© Ă  cĂŽtĂ© d’autres livres, pour qu’il entre sur une Ă©tagĂšre hypothĂ©tique et, en y entrant, la modifie en quelque maniĂšre, chasse de leur place d’autres volumes ou les fasse rĂ©trograder au second rang, provoque l’avancement au premier rang de certains autres. Italo Calvino « La Machine littĂ©rature »

🇼đŸ‡č Un libro viene scritto perchĂ© possa essere affiancato ad altri libri, perchĂ© entri in uno scaffale ipotetica e, entrandovi, in qualche modo lo modifichi, scacci dal loro posto altri volumi o li faccia retrocedere in seconda fila, reclami l’avanzamento in prima fila di certi altri. Italo Calvino « Una pietra sopra – Discorsi di letteratura e societĂ  » “Per chi si scrive? (Lo scaffale ipotetico)”

(Photo: Demian, Hendrik Consciencplein 16-18, 2000 Antwerpen)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s