Un jour, une citation: François Léotard

Un livre, c’est une musette pour les jours difficiles. On veut être sûr de ne pas manquer de mots, de ne pas avoir faim. Alors on le met sur l’épaule et on s’en va. Quand le monde devient trop froid, on l’ouvre. François Léotard « Je vous hais tous avec douceur »

(Photo: Livre ou verre, Le Passage de la Bourse, 6, 6000 Charleroi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s