Un jour, une citation: Simone de Beauvoir

🇫🇷 Voilà le privilège de la littérature, ai-je dit. Les images se déforment, elles pâlissent. Les mots, on les emporte avec soi. Simone de Beauvoir « La femme rompue » »L’âge de discrétion »

🇮🇹 Ecco il privilegio della letteratura, ho detto. Le immagini si deformano, impallidiscono. Le parole, invece, uno le porta con sé. Simone de Beauvoir « Una donna spezzata » « L’età della discrezione »

(Photo: Librairie Nijinski, Chaussée d’Ixelles,315, 1050 Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s