Julia Kerninon « Ma dévotion »

Quatrième de couverture

« Lorsque quelqu’un est aussi discret que moi, personne n’imagine qu’il puisse avoir un tempérament passionné. Mais – je le sais mieux que personne – il ne faut pas juger un livre à sa couverture. »

Après vingt-trois ans de silence, Helen et Frank se croisent par hasard sur un trottoir de Londres. Dans le choc des retrouvailles, la voix d’Helen s’élève pour livrer à Frank sa version de leur vie ensemble, depuis leur rencontre en 1950, à Rome, alors qu’ils étaient encore adolescents, jusqu’à ce jour terrible de janvier 1995, qui signa leur rupture définitive. Elle retrace l’éblouissante carrière de peintre de Frank, et tout ce qu’il lui doit, à elle, sa meilleure amie.

Leurs deux destins exceptionnels, la force implacable qui les lia et les déchira, Julia Keminon les peint avec subtilité, dévoilant en profondeur la complexité des sentiments – cette dévotion d’une femme à l’égard d’un homme, si puissante et parfois dangereuse.

Mon avis

C’est l’histoire d’une « amitié » un peu particulière, d’une femme qui se sacrifie pour un homme. Qui se dévoue pour qu’il devienne l’homme qu’il est. Au soir de leur vie, elle le rencontre par hasard, dans les rues de Londres et le contraint à écouter sa version de leur histoire. Une longue confession, un aveu … De Rome à Amsterdam, de Boston à Londres, en passant par la Normandie, le parcours d’une femme passionnée aux sentiments insoupçonnés et complexes …

Un roman à l’écriture dense et maîtrisée. Un amour des mots, de courts chapitres qui rythment l’histoire. Une belle lecture!!

Extraits

▪️C’est aujourd’hui seulement / Que mon regard sur toi me semble juste. Ted Hughes (épigraphe)

▪️Lorsque je suis sortie de chez moi tout à l’heure, j’ignorais que je te croiserais, sur ce trottoir de Primrose Hill, venant comme par magie à ma rencontre, tenant dans ta main un sac en papier brun froissé qui, me dis-tu au bout d’un moment, contient deux petits pains roulés à la cannelle.

▪️Aucun homme, …, n’est un héros pour sa meilleure amie.

▪️J’ai loué un appartement de trois pièces à proximité de la British Library, et depuis je passe mes journées à lire comme je l’ai fait toute ma vie.

▪️Si je t’avais parlé à temps, Frank. Si je t’avais, une seule fois, dit quelque chose au lieu de simplement faire, toujours faire, toujours tout faire, si j’avais su utiliser les mots qui étaient pourtant, sous leur forme écrite, ma compétence la plus achevée, si j’avais su les dompter pour qu’ils portent ma voix, rien de tout cela ne serait arrivé, n’est ce pas? C’est pour ça que je parle, maintenant, et que tu dois m’écouter.

▪️Quitter ma maison. Lire des livres. Lire des livres en paix.

▪️Il est toujours plus noble de ne mépriser que ce que l’on est en mesure de survoler avec grâce – déprécier l’instance qui nous a jugé indigne manque de grandeur d’esprit.

▪️Qu’est-ce qu’un livre? Qu’est-ce qu’une œuvre? Pourquoi les chefs-d’œuvre sont-ils des chefs-d’œuvre?

▪️L’art, c’est une chose qu’on fait toujours contre tout, c’est un luxe qu’on se paye, jamais un loisir que d’autres nous offrent.

▪️Toute ma vie. Du papier.

▪️Lorsque quelqu’un est aussi discret que moi, personne n’imagine qu’il puisse avoir un tempérament passionné. Les gens pensent que ma personnalité, est un genre de bruit blanc, que le silence que je fais en société est l’écho de celui qui résonne, depuis toujours, dans l’espace clos de ma tête, sous les cheveux coiffés. Mais – je le sais mieux que personne – il ne faut pas juger un livre à sa couverture.

▪️Alors c’était à ça que menaient nos marches infatigables dans Rome, nos milliers de nuits à parler, les lettres passionnées que nous nous étions écrites. C’est à ça que menait ma dévotion, les sacrifices que j’avais faits pour nous, ma patience.

▪️Je connais tant de mots, et je n’ai pas de vocabulaire pour te dire…

Note: 4/5

La Brune au Rouergue, 2018, 304p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s