Jocelyne Desverchère « Première à éclairer la nuit »

Quatrième de couverture

« J’ai retrouvé cette image en noir et blanc, et je me demande ce que tu sais de moi. Et j’ai écrit ce récit, je crois qu’il en a été ainsi de nous. Peut-être ».

Mon avis

Un court roman qui raconte un amour. Il l’aime, elle est mariée. Un chassé-croisé amoureux, des mensonges et des secrets!

Une histoire délicate, poétique et pudique. Une écriture cinématographique, sobre et minimaliste.

Extraits

▪️J’ai griffonné rapidement ces mots dans un carnet, ce n’est pas un journal intime. C’est un carnet dans lequel je note des chansons que j’ai entendues, des noms de morceaux que j’apprendrai un jour, des lectures que je vais peut-être effectuer, le mardi et le jeudi soir. Je colle aussi les places de cinéma. J’aime bien faire ça. Comme ça en déroulant rapidement les feuilles du carnet, je vois les titres des films qui apparaissent les uns après les autres, et un film qui est le mien se met en place dans ma chambre. Je ne suis plus seul. Je me souviens de ces amants au clair de lune, des baisers dans les champs, la tablée au bord de la rivière, le visage de l’homme, le visage au vent, son visage plein de suie, ce bal populaire, des plumes au vent sur les chapeaux des moustiquaires au galop… J’ai envie de faire de beaux rêves.

▪️Promesse de vie à deux, deux alliés à la vie.

Note: 4/5

P.O.L, 2016, 140 p.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s