Un jour, une citation: Émilie de Turckheim

… je suis prise d’une joie-de-bibliothèque: ce sentiment d’euphorie et d’immense espoir qu’on ressent au milieu des livres. Au milieu de la foule de leurs corps vivants. Les livres sont un peuple imbattable, hardi, hospitalier, amoureux, à la peau noir et blanc. Émilie de Turckheim « Le Prince à la petite tasse » Calmann-Lévy, 2018, p.31

(Photo: Demian, Hendrik Conscienceplein, 16-18, 2000 Anvers)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s