Un jour, une citation: Elizabeth Barrett Browning

🇫🇷 Des livres! et encore des livres! J’avais dĂ©couvert un secret. Dans une mansarde on avait empilĂ© des caisses de volumes aux initiales de mon père; il y en avait dans tous les sens et jusqu’en haut. Je me glissais parmi ces caisses gĂ©antes – fossiles dès mon passĂ© – comme une toute petite souris qui se promènerait entre les cĂ´tes d’un mastodonte. J’allais, moi aussi, grignotant de ça et de lĂ , attirant Ă  moi, Ă  travers une fente, le premier livre qui se prĂ©sentait, je m’en emparais avec des fièvres de terreur, de hâte, de joie victorieuse; je l’emportais sous mon oreiller, et, le matin, une heure avant que le soleil ne me permit d’y lire, il me semblait en sentir les pulsations sous ma tĂŞte. Mes livres!… Elizabeth Barrett Browning « Aurora Leigh »

🇬🇧 Books, books, books!

I had found the secret of a garret room

Piled high with cases in my father’s name;

Piled high, packed large,–where, creeping in and out

Among the giant fossils of my past,

Like some small nimble mouse between the ribs

Of a mastodon, I nibbled here and there

At this or that box, pulling through the gap,

In heats of terror, haste, victorious joy,

The first book first. And how I felt it beat

Under my pillow, in the morning’s dark,

An hour before the sun would let me read!

My books!

Elizabeth Barrett Browning « Aurora Leigh »

(Photo: Se m’ami … Libreria & Ristorante, rue de Namur, 80, 1000 Bruxelles)

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s