Un jour, une citation: Tatiana de Rosnay

đŸ‡«đŸ‡· Expliquer ce que j’Ă©prouvais en lisant me paraĂźt difficile, mais je vais m’y efforcer. Vous, grand lecteur, devriez me comprendre. C’était comme si je me trouvais en un lieu oĂč nul ne pouvait me troubler, m’atteindre. Je devenais insensible, aux bruits autour de moi
 Tatiana de Rosnay « Rose » Éditions HĂ©loĂŻse d’Ormesson, p.163

🇬🇧 It is not easy to explain how I felt while I read, but I will try. No doubt you, as a reader, will understand. It appeared I found myself in a place where no one could bother me, where no one could reach me. I grew impervious to all the noises around me. Tatiana de Rosnay « The House I Loved »

(Photo: Boekarest, Monseigneur Ladeuzeplein, 12, 3000- Leuven – Louvain)

RĂ©pondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s