Un jour, une citation: André Maurois

Qu’est-ce qui compte? Flâner dans une bibliothèque, ouvrir un livre au hasard, déboucher au tournant d’une page sur une phrase qui m’enchante; relire un auteur qui a été le compagnon de ma jeunesse; avoir la joie de le trouver neuf, et intacte mon émotion… André Maurois  « Les roses de septembre »

(Photo: Librairie Contrepoint, Rue du Président 19, 5000 Namur)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s