Un jour, une citation: Colette

Vois, arrête-toi, cet instant est beau! Y a-t-il ailleurs, dans toute ta vie qui se précipite, un soleil aussi blond, un livre aussi passionnant, un fruit aussi ruisselant de parfums sucrés, un lit aussi frais de draps rudes et blancs? Reverras-tu plus belle la forme de ces collines? Oh! souhaite d’arrêter le temps, souhaite de demeurer encore un peu pareille à toi-même: ne grandis pas, ne pense pas, ne souffle pas! Souhaite cela si fort qu’un dieu, quelque part, s’en émeuve et t’exauce! Colette « La Retraite sentimentale »

(Photo: Librebook, Chaussée de Wavre, 128, 1050 Bruxelles)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s