Littérature belge: sélection 2018

Ma sélection 2018, en littérature belge:

– Tuyêt-Nga Nguyên « Les mots d’amour, je les aime tant» Renaissance du Livre

– Jérôme Colin « Le champ de bataille » Allary Éditions

– Odile d’Oultremont « Les déraisons » Éditions de l’observatoire

– Dominique Costermans « En love mineur » Éditions Quadrature

– Isabelle Bary « Dix-sept valises » Éditions Luce Wilquin

– Élise Bussière « Mal de mère» Éditions Mols

– Armel Job « Une femme que j’aimais » Robert Laffont

– Roméo Matsas « Le méridien d’Athènes » L’Harmattan

– Alia Cardyn « Une vie à t’attendre » Éditions Charleston

– Jean-Louis Aerts « Un demi-siècle de mensonges » 180° éditions

⁃ Marc Meganck et Aurélie Russanowska «Au sud des jours ordinaires» (micro-nouvelles) 180° éditions

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s