Un jour, une citation: Isabelle Artus

🇫🇷 Elle pensait qu’un livre suffisait à vous transporter vers un ailleurs d’où il était toujours commode de revenir. Isabelle Artus « La petite boutique japonaise  »

🇮🇹 Pensava bastasse un libro per essere trasportati in un posto diverso, e che da lì fosse sempre comodo tornare. Isabelle Artus « La ragazza che voleva diventare una geisha »

(Photo: Bouquinerie, Bruxelles)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s