Un jour, une citation: Robert Escarpit

Le rôle du livre est de donner aux choses une durée, une forme, une épaisseur, de sorte qu’on puisse les voir de plusieurs côtés à la fois et qu’on puisse les observer comme un spectacle. Robert Escarpit « Lettre ouverte au diable  »

(Photo: Het Ivoren Aapje, place du Béguinage, 4, 1000 Bruxelles)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s