Un jour, une citation: Jean d’Ormesson

En littérature au moins, les résumés ne valent rien. L’essentiel est dans les détails, dans les mots, dans leur musique, et presque dans les lettres dont ils sont composés, dans les accents qui les surmontent, dans les virgules et les points qui les séparent les uns des autres. Jean d’Ormesson  » La douane de mer »

(Photo: Merci, Boulevard Beaumarchais, 111, 75003 Paris)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s