Un jour, une citation: François-Henri Désérable

Comment distinguer ce qui relève de la littérature de ce qui n’en est pas? […] Chaque fois qu’il y a désir de relecture, il y a littérature. François-Henri Désérable « Un certain M.Piekielny »

(Photo: Merci , Boulevard Beaumarchais, 111, 75003 Paris)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s