ALIA CARDYN « L’ENVOL »

Quatrième de couverture

Si avec le temps, votre être s’est figé,

le 27 juillet vous offre une opportunité.

Celle de naître à nouveau.

Chaque année, le 27 juillet, Barnabé Quills organise une fête somptueuse dans sa propriété dominant l’océan. Aujourd’hui, la ville côtière de Black est en émoi. Lors de la fête annuelle, la jeune Théa Vogue a sauté dans le vide.

Pour son troisième roman, Alia Cardyn nous plonge dans le quotidien d’une petite ville et, de 27 juillet en 27 juillet, nous délivre, aux côtés de Théa, un bouleversant message d’espoir.

Servi par une écriture ciselée, un magnifique roman sur l’amour, la filiation, la construction de soi… ainsi qu’un de ces dénouements inoubliables dont Alia Cardyn a le secret.

« ALIA CARDYN RACONTE LE MANQUE D’AMOUR SOUS TOUTES SES FORMES (…) AVEC UNE ÉCRITURE À LA FOIS LÉGÈRE ET PRÉCISE. UN ROMAN PROFONDÉMENT TOUCHANT. » Christelle Grelou du blog Christlbouquine

L’auteur

Diplômée en droit et en sciences politiques, Alia Cardyn est une ancienne avocate. Aujourd’hui maman de trois enfants, elle consacre son temps à l’écriture et au coaching. Traduite en plusieurs langues, elle est également l’auteure, aux Éditions Charleston, du « Choix d’une vie » et « Une vie à t’attendre » son premier roman qui a reçu le Prix des Lecteurs Club 2016.

Mon avis

Barnabé Quills vit a Black. Chaque année, le 27 juillet, il organise une fête. Une année, Théa décide de prendre son envol, le jour de la fête.

Une petite ville au bord de l’océan, un microcosme où tout le monde se connaît, les amours, l’amitié, l’enfance … les lettres d’une mère…

L’histoire se dévoile peu à peu au rythme de ce rendez-vous annuel et il serait dommage d’en dire plus…

Un roman émouvant et profond, qui explore l’amour et ses contraires: le manque d’amour, le désintérêt, le désamour, l’abandon…; qui explore les êtres et leurs mystères. Ces êtres qui cachent tous un passé, une histoire, des blessures et des souffrances… Ces êtres pétris de contradictions, avec leurs forces et leurs failles. Et puis les choix et leurs conséquences et la façon dont les existences s’influencent entre elles, les liens qui se tissent…

Une analyse des relations humaines d’une précision rare.

Une écriture qui porte l’histoire de façon délicate et touchante. Un petit bijou!

Et puis le 27 juillet, une date tellement importante dans ma vie… (mais ça c’est une autre histoire)

Extraits

▪️Le jugement naît de l’ignorance. L’autre est ce mystère qui peut être élucidé par un récit. On juge et on croit tout savoir jusqu’à ce que l’émotion surgisse.

▪️La vie serait sans doute plus simple si nous comprenions l’autre, car en dépit de nos différences, nous sommes tellement semblables.

▪️La grâce n’a besoin que d’un instant pour faire son œuvre. Elle se matérialise dans un souffle, un regard, un baiser

▪️Qu’y a-t-il sous le vernis de nos existences? Combien de mystères tus, de souffrances latentes, de secrets gardés?

▪️Est-ce cela le bonheur? Ne pas savoir distinguer les jours entre eux, car ils forment cette même onde qui bouleverse une enfance? Au contraire de la souffrance qui, elle, marque le temps d’une empreinte indélébile.

▪️Je n’avais pas songé que derrière ce visage souriant se cachait, comme pour nous tous, un passé, une histoire, une souffrance aussi.

▪️En réalité, on peut être tout et son contraire et être aimé quand même.

▪️J’ai compris que nous étions tous des grands enfants et que la vérité résidait davantage dans un regard que dans une parole.

▪️Il est fascinant de découvrir combien nos existences s’influencent entre elles. Nous nous frottons les uns aux autres et nos paquets de forces et de failles en ressortent émoussés. […] Au fil des années, nos vies se tissent, liées comme les carrés d’un patchwork. Indissociables, nous progressons avec ce que cela peut contenir d’abnégation.

Note: 5/5 💙💙

Éditions Charleston, 2019, 336p.

Lien: Alia Cardyn « Une vie a t’attendre « :

https://abookisalwaysagoodidea.com/2018/02/12/alia-cardyn-une-vie-a-tattendre/amp/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s