Un jour, une citation: Philippe Val

Quand tout allait mal pendant la journée, il se disait: ce soir, je vais retrouver mon livre. Il lisait avec délices. Ouvrir un livre, c’était briser toutes les chaînes de la journée. C’était voler librement dans l’univers. C’était avoir rendez-vous avec lui-même dans la réalité imprimée. Philippe Val « Tu finiras clochard comme ton Zola »

(Photo: Cook and Book, place du temps libre, 1, 1200 Bruxelles)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s