Un jour, une citation: Helene Hanff

đŸ‡«đŸ‡· J’adore les livres d’occasion qui s’ouvrent d’eux-mĂȘmes Ă  la page que leur prĂ©cĂ©dent propriĂ©taire lisait le plus souvent. Le jour oĂč le Hazlitt est arrivĂ©, il s’est ouvert Ă  « Je dĂ©teste les livres nouveaux » et je me suis exclamĂ©e « Salut, camarade ! » Ă  l’adresse de son prĂ©cĂ©dent propriĂ©taire, quel qu’il soit. Helene Hanff « 84, Charing Cross Road »

🇼đŸ‡č Mi piacciono moltissimo i libri usati che si aprono alla pagina che l’ignoto proprietario precedente apriva piĂč spesso. Quando Ăš arrivato Hazzlitt, il volume si Ăš aperto proprio alla pagina che diceva « odio leggere libri nuovi », al che ho esclamato « amico! » allo sconosciuto proprietario che mi aveva preceduto. Helene Hanff « 84, Charing Cross Road »

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s