ADRIANA TRIGIANI « TRÈS CHÈRE VALENTINE »

Quatrième de couverture

New York, 2007. De génération en génération, les Roncalli ont mis tout leur amour dans la confection d’exquises chaussures de mariage, façonnées dans les cuirs les plus tendres et les satins les plus chatoyants. Une passion qui a permis à la petite entreprise familiale de perdurer, en plein coeur d’un Manhattan envahi par les grandes enseignes. Aujourd’hui, c’est à Valentine qu’il revient de poursuivre cet héritage. Mais prise dans les tumultes de la vie new-yorkaise et son histoire d’amour compliquée avec un jeune chef cuisinier en vogue, l’inspiration lui manque. Et si un voyage en Italie sur les traces de son histoire familiale l’aidait à découvrir sa voix artistique ? Et peut-être beaucoup d’autres choses sur elle-même…

Des rues encombrées de Manhattan aux verdoyantes collines toscanes, à la rencontre d’une jeune femme passionnée et inoubliable.

« POIGNANT, DRÔLE, TENDRE ET INCANDESCENT, TRÈS CHÈRE VALENTINE EST UN MAGNIFIQUE CADEAU POUR TOUS LES FANS D’ADRIANA TRIGIANI. » Boston Globe

L’auteur

Adriana Trigiani est une grande romancière américaine d’origine italienne. Ses romans ont été publiés dans le monde entier (36 pays) et elle a reçu de nombreux prix. « L’italienne son premier roman, publié en France, est un best-seller.

Mon avis

Une famille, c’est des mariages, des naissances, des maladies, des disputes et des incompréhensions. Une famille, c’est des joies et des peines… La famille de Valentine est une famille italo-américaine. Elle vit avec sa grand-mère. Ensemble, elles gèrent une petite entreprise familiale de confection de chaussures de mariage dans Greenwich Village. Dans la famille, elle est considérée comme la rigolote, ses sœurs étant l’intelligente et la jolie.

Mais l’entreprise familiale connaît des problèmes et elle risque de se retrouver sans rien. Elle rencontre l’amour…

Et puis, sa grand-mère l’entraîne dans un voyage en Italie: Arezzo, Capri. Un voyage qui devrait allier le travail et l’amour. Mais l’amour n’est peut-être pas au rendez-vous. Elle décide alors de prendre son destin en main…

Un roman sur les relations familiales, les liens et les traditions… Le portrait d’une femme volontaire et libre. Un roman aux couleurs et au saveurs de l’Italie…

Et quand on tourne la dernière page, on aimerait déjà pouvoir lire la suite.

Extraits

▪️… c’est comme si le soleil italien apparaissait dans cette nuit glaciale.

▪️… l’amour, ce sont les épreuves que l’on traverse ensemble.

▪️… l’art est au cœur de la vie, même dans la souffrance.

▪️Au final, l’amour est un énorme casse-tête.

▪️Tous les mots que j’ai appris dans ma vie ne me permettent pas de décrire ce que j’éprouvais pour elle.

Note: 4/5

Éditions Charleston, 2019, 400p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s