Un jour, une citation : Stendhal

Je me félicite toujours plus du hasard qui nous a portés à aimer la lecture; car quoique tu n’en dises, je suppose que tu lis toujours beaucoup.
C’est un magasin de bonheur toujours sûr et que les hommes ne peuvent nous ravir. Stendhal  » Lettres à Pauline » (lettre du 4 juin 1810), Seuil – L’école des lettres », p.484

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s