Un jour, une citation: René Frégni

Un roman, on ne sait jamais d’où ça sort, il suffit d’une émotion, du bruit d’un mot, la lumière d’une vallée entrevue de la fenêtre d’un train. René Frégni « Dernier arrêt avant l’automne » Gallimard, 2019, p.50-51

(Paris, Galerie Vivienne, 75002 Paris)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s