Un jour, une citation: William Somerset Maugham

Peu à peu, il prenait l’habitude la plus exquise du monde, celle de la lecture. Sans le savoir, il se ménageait un refuge contre les tristesses de l’existence; mais il se créait aussi un monde irréel qui ferait pour lui de la réalité quotidienne une source d’amères désillusions. William Somerset Maugham « Servitude humaine »

(Photo: Bouquinistes, Paris)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s