DIANE BRASSEUR « LA PARTITION »

Quatrième de couverture

De la Grèce aux rives du lac Léman, une superbe fresque familiale.

Un matin d’hiver 1977, Bruno K, professeur de littérature admiré par ses étudiants, se promène dans les rues de Genève. Alors qu’il devise silencieusement sur les jambes d’une jolie brune qui le précède, il s’écroule, mort.

Quand ses deux frères Georgely et Alexakis apprennent la nouvelle, un espoir fou s’évanouit. Le soir même, ils auraient dû se retrouver au Victoria Hall à l’occasion d’un récital de violon d’Alexakis. Pour la première fois, la musique allait les réunir.

« La Partition » nous plonge dans l’histoire de cette fratrie éclatée en suivant les traces de leur mère, Koula, une grecque au tempérament de feu.

Elle découvre l’amour à 16 ans, quitte son pays natal pour la Suisse dans les années 20 et refera sa vie avec un homme de 30 ans son aîné. Une femme intense, solaire, possessive, déchirée entre ses pays, ses fils et ses rêves. Une épouse et une mère pour qui l’amour est synonyme d’excès.

L’auteur

Diane Brasseur est romancière et scripte pour le cinéma. Elle est l’auteure de Les Fidélités et Je ne veux pas d’une passion, publiés chez Allary Éditions et traduits dans huit pays.

Mon avis

C’est l’hiver, Bruno K. se promène dans les rues de Genève. Soudainement il s’écroule sur les pavés. Ce soir-là, son frère, Alexakis, donne un concert. Il aurait dû s’y rendre et revoir ses frères… Le destin en a décidé autrement…

L’histoire d’une fratrie mais surtout l’histoire d’une mère. Une mère complexe: ses fragilités, ses décisions, ses aspirations, sa jalousie et sa possessivité. Des relations familiales compliquées, des choix déchirants, des séparations et des lettres comme fil conducteur. Une correspondance touchante qui ponctue les chapitres. Et la musique …

Un excellent roman qui du Lac Léman à la Grèce, en passant par l’Egypte et la Belgique, vous fera passer un agréable moment. Parfait pour l’été!

Extraits

▪️C’était l’époque où le silence des adultes soufflait sur les questions des enfants.

▪️Dans la bibliothèque de son père, elle a lu des romans, et les poèmes de Sappho cachés derrière les livres d’histoire sur l’étagère la plus haute.

▪️Quand tu seras marié, me disais-tu, tu te demanderas toujours si l’autre t’aime. (Lettre)

▪️L’année est rythmée par les saisons comme la vie d’un couple.

▪️Je pense que l’on peut vivre heureux et trouver la vie belle quand la somme des mauvais jours est inférieure à celle des bons. (Lettre)

▪️… son goût de la langue française.

Avec un soin méticuleux, il choit chaque mot. Il semble parfois fouiller au fond d’un grand tiroir avant de trouver le terme adéquat.

▪️C’est simple comme une équation si on aime on est jaloux.

▪️Il y a bien des « pourquoi  » dans une vie.

Note: 5/5

Allary Éditions, 2019, 448 p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s