Un jour, une citation: Gustave Flaubert

🇫🇷 Il faut que les phrases s’agitent dans un livre comme les feuilles dans une forêt, toutes dissemblables en leur ressemblance. Gustave Flaubert « Lettres à sa maîtresse » Tome III, lettre du vendredi 7 avril 1854, La Part Commune, p. 416

🇮🇹 Bisogna che le frasi si agitino in un libro come le foglie in una foresta, tutte dissimili nella loro somiglianza. Gustave Flaubert « Lettera a Louise Colet » lettera del 7 aprile 1854.

(Photo: Galerie Bortier, 1000 Bruxelles)

Une réflexion sur “Un jour, une citation: Gustave Flaubert

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s