Un jour, une citation: Nina Bouraoui

… je pourrais vous dire que moi aussi j’aime lire que je me suis si souvent perdue dans la littérature car je trouvais la vie sans éclat, les mots sont aussi des pansements sur nos plaies, et quand ils sont des couteaux, ils ne font jamais aussi mal que les blessures de l’existence… Nina Bouraoui « Une nuit à Timimoun  » in « Une nuit à l’hôtel » (Le 1 nouvelles)

(Photo: Cook and Book, place du temps libre, 1, 1200 Bruxelles)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s