MARK FORSYTH «  INCOGNITA, INCOGNITA » ou le plaisir de trouver ce qu’on ne cherchait pas 

Quatrième de couverture

Les meilleures choses sont celles que vous n’auriez jamais su vouloir jusqu’à ce que vous les ayez. Internet prend vos désirs et vous les recrache, consommés. Vous lancez une recherche, vous entrez les mots que vous connaissez, les choses que vous avez déjà à l’esprit, et Internet vous sort un livre, une image ou une notice Wikipédia. Mais c’est tout. C’est ailleurs qu’il faut chercher ce qu’on ne sait pas ne pas savoir.  »

Incognita incognita ou l’éloge du hasard, de la chance, de l’inconnu – et de la librairie!

L’auteur

Mark Forsyth, né en 1977 à Londres, est un étymologiste distingué doublé, d’un irrésistible humoriste.

Extraits

⭐️ « Il y a des choses que nous savons savoir. D’autres que nous savons ne pas savoir. C’est-à-dire que nous savons ne pas savoir pour le moment. Mais il y a aussi des choses que nous ne savons pas ne pas savoir. Des choses que nous ne savons pas que nous ne savons pas » Donald Rumsfeld

⭐️ Il existe … trois types de livres: ceux que vous avez lus, ceux que vous savez n’avoir pas lus…, et les autres: les livres que vous ne savez pas ne pas connaître. p.18

⭐️ … ce n’est pas suffisant d’obtenir ce que vous saviez déjà vouloir. Les meilleures choses sont celles que vous n’auriez jamais su vouloir jusqu’à ce que vous les ayez. p. 20

⭐️ C’est ce moment de découverte, dans le fond de la librairie, quand votre main s’empare d’un drôle de petit volume, avec une drôle de petite couverture, et que vous vous dites: « Oui. Voilà ma prochaine lecture. »Peu importe le livre. C’est celui qui vous a tapé dans l’œil. Ou peut-être juste celui qui vous a attrapé la main. p.33

⭐️ Le voyage idéal dans une librairie, la visite parfaite dans une librairie, si parfaite qu’elle n’est pas de ce monde, se déroule comme suit. Je tombe sur la boutique au fond d’une rue étroite dans une ville qui m’est totalement inconnue. J’entre, et il y a seulement un livre. Juste un. Il est posé sur une table. Il a une couverture toute simple. Je ne peux même pas voir le titre. Je l’achète, et il me révèle tous les secrets de l’univers. p.35

⭐️ La spécificité du roman, c’est que les héros n’y obtiennent jamais ce qu’ils voulaient. Toute bonne histoire romantique a pour absolue nécessité le fait qu’au début, les deux amants n’éprouvent aucun intérêt l’un pour l’autre. p.36

⭐️ … de toute les librairies, de toutes les villes de la Terre entière, il a fallu que vous entriez accidentellement dans celle-là, et que vous tombiez accidentellement amoureux de ce livre-là. p.38-39

⭐️ Et le livre vous attend encore, le livre parfait, celui qui répondra à toutes les questions que vous ne savez pas poser. Il est sur l’étagère du haut, dans le coin, juste à portée de votre main avide. Ce qu’on ne sait pas ne pas savoir, qui attend comme un continent inconnu, juste au fond de la librairie. p.46

La petite collection des éditions du sonneur, 2019, 48 p.

Titre original: « The Unknown Unknown » (2014)